Emerveillez-vous et libérez-vous des apparences

Avez-vous déjà dit ou pensé ?

  • Quel temps maussade, y-en-a marre ?
  • Comme la vie est difficile, quel avenir s’offre à nous ?
  • J’en ai marre, le débit internet n’est pas fluide.
  • Avez-vous vu tout ce qu’il se passe autour de nous, rien de positif.

Et pourtant, vous n’avez pas réalisé que ce matin vous étiez là, que vous aviez de l’eau chaude pour vous laver ou juste de l’eau, que les nuages jouaient à se dessiner.

Si nous portions un autre regard sur les choses qui nous entourent, si nous dépassions notre premier regard et si nous prenions le temps de nous émerveiller.

Je suis partie dernièrement à Brest. Tout en découvrant la ville, je passe par le port maritime, oups ! « Comme je n’aime pas », « Comme ce n’est pas beau », voilà mes premières paroles. Puis, je m’arrête et je prends le temps d’observer. Au-delà, des lumières magnifiques, une qualité de couleurs impressionnantes, des paysages époustouflants. Je me tourne alors, et je vois un autre paysage, des bâtisses magnifiques. Je m’émerveille alors de ces couleurs et de ces moments.

Là est la vie, vous pouvez-vous arrêter sur cette vieille paire de chaussures et aller au-delà des apparences. Portez un regard neuf sur la vie, les choses.

Mais, alors pourquoi je n’y arrive plus ?

D’abord, c’est quoi s’émerveiller : s’ouvrir au monde, aux autres avec admiration mêlée de surprise.
Mais,

  • Les croyances limitantes nous enferment : c’est infantile, je n’ai pas le temps, il y a trop de bruit, ce n’est pas réaliste, c’est naïf.
  • Nous avons appris à évaluer depuis notre tendre enfance : c’est beau, pas beau, grand, petit, bien, mal, c’est à placer là, non là.

Pouvez-vous m’aider ?

  • Je désire y arriver.
  • Je change mon point de vue. (je change de place)
  • Je lâche prise. (ne pas mettre dans une case)
  • Je m’ouvre à recevoir, j’ai donc un minimum d’attentes et j’accueille ce qui se passe.
  • Je remercie.
  • Je persévère tout en gardant conscience des difficultés.

Je ressens alors les bienfaits :

  • J’ai à nouveau envie d’apprendre.
  • Je m’appuie sur ces nouvelles émotions qui me traversent pour me sentir mieux.
  • Je stimule ma créativité.
  • J’augmente mes capacités personnelles.
  • Je diminue mon stress.
  • Je renforce ma bonne humeur.
  • Je suis plus résilient(e).
  • J’augmente mes capacités à saisir les opportunités.
  • Je partage.

Et si vous passiez à l’acte.

1 Trouvez un objet chez vous et émerveillez-vous pour ce qu’il vous apporte.

2 Profitez des beaux jours et observez à chaque détour. Tout est source d’émerveillement, la nature, les bâtiments abandonnés, les insectes en plein travail, le travail de l’agriculteur, pêcheur…

Des livres pour l’été

Sonja Lyubormiski : Comment être heureux et le rester ?

Rosette Poletti et Barbara Dobbs: Petit cahier d’émerveillement. Bertrand Vergeley : Retour à l’émerveillement.

Laisser un commentaire