Actualités

Série d’été. SOS. Astuces pour gérer son temps.

SOS. Comment gérer son temps ?

Votre phrase fétiche : « Je n’ai pas le temps ».
Votre action fétiche : courir.
Votre respiration : haute, haletante.
Votre concentration : oups, cela fuse dans tous les sens.
Votre moteur : votre créativité mais en panne en ce moment.
Votre autre phrase fétiche : « vivement les vacances que je me repose ».
Votre ressource : vite trouver une solution rapide pour déstresser. (café, cigarette, respiration de 30 secondes) toute solution rapide.

Bon, venons-en au fait, vous êtes stressés.
Mais, avez-vous réfléchi à vous poser et à regarder comment vous organisiez votre temps ?
Cela fait presque 40 ans que j’ai plusieurs casquettes dont certaines se cumulaient. Oups, non, non, je ne suis du siècle des dinosaures, j’ai démarré à travailler très jeune : artiste des arts vivants, animatrice de spectacles, responsable logistique, délégué du personnel, maman de trois garçons, propriétaire de chambres d’hôtes, présidente d’associations, entrepreneuse depuis 10 ans, riche de 18 déménagements.
J’ai beaucoup observé autour de moi et réalisé très vite l’urgence de prendre en main mon emploi du temps.

J’entends vos paroles : « je n’ai pas le temps ».
L’été, c’est le moment propice pour faire le point sur nos routines, nos comportements.
Quelquefois, seules quelques minutes sont précieuses voire plus mais c’est tellement mieux après.

Voici quelques astuces pèle mêle, certaines pourraient être étoffées plus longuement.

– Je regarde mon emploi du temps. (autant personnel que professionnel)
– Je note le temps passé sur chaque action.
– Je regarde mon organisation sur mon ordinateur.
– Je note si tout est facile d’accès.
– Je regarde mon rangement papiers, maison.
– Je note si tout est simple à trouver.
Enfin, pour noter, éviter de prendre des minis papiers partout.
– Je fais le point. Urgent, important, où cela pêche, dois-je me faire aider ?
– J’arrête de jouer le super héros, je ne peux tout faire seul(e), je n’ai rien à prouver aux autres et à moi-même, je commence par déléguer.
Bon, petit conseil, donnez de bonnes habitudes à votre entourage le plus vite possible, ce sera plus simple.
– Je regarde le temps passé sur les réseaux, les écrans, la télé. Puis-je diminuer ce temps ou me laisser un moment dans la journée pour y aller ?
– Petit pas par petit pas, je trie, range, 20 mn par jour, juste commencer dans un coin puis avancer.
Faire du tri permet de libérer son cerveau et laisser la place à la créativité.
– Anticiper mon planning : si je prends un rendez-vous, je note les temps de trajets, les débordements de rendez-vous.
– Je pose mes urgences le matin.
– Se préparer : stop dernière minute. Préparez votre rendez-vous à l’avance, vos dossiers, vos questions, votre trajet.
– Je pose mes urgences le matin.
– Je laisse des temps libres pour laisser l’imprévu agir.
Vous savez cette rencontre impromptue qui fait basculer notre vie.

Voilà déjà des étapes pour vous aider à avancer et à vous sentir mieux dans votre quotidien.
Je propose déjà des formations sur ce sujet, notamment dans les soft skills.

Il me vient une idée : seriez-vous prêts à suivre une formation en ligne, un groupe pour vous accompagner dans cette gestion de temps ?

Au plaisir de vous lire pour découvrir vos problématiques.

La confiance en l’autre, moteur de l’équipe

Notre survie est liée à notre confiance en ceux qui prenaient soin de nous à notre naissance.
Voilà que démarrait nos premiers pas dans la vie !
Sans l’autre, nous pouvions mourir à tout moment.
Nous étions fragiles et donc dépendants, nous devions faire confiance.

En fait, l’être humain est un être social, il se construit grâce aux rencontres.
D’après le livre de Charles Pépin, philosophe, « la confiance en soi ».

Dans le monde professionnel, c’est une autre histoire.🥶
Souvent la méfiance s’installe.
Les concours d’égos, de pouvoir, de chefs s’installent au mépris de l’individu et de la qualité du travail.

Pourtant, il est prouvé qu’une équipe soudée réussit mieux que les autres.
Pour cela, la confiance doit s’installer, mais pour y arriver, nous devons apprendre à nous connaître les uns les autres.

Les filtres doivent tomber, les carapaces aussi.🤸‍♂️

Si nous comprenons le mode de fonctionnement de chacun, nous pouvons mieux anticiper la tâche à accomplir.

J’entends les « mais, non, en entreprise, je dois garder mes distances », je comprends les peurs, vos les doutes, mais comment travailler ensemble sans se connaître ?

De toute façon, notre carapace n’est qu’illusoire, nous dégageons sans le vouloir une part de nous.

Ce serait plus simple de se dévoiler un peu pour mieux interagir ensemble, n’est-ce pas ?😉

J’anime régulièrement un atelier sur les forces de caractère et j’aime beaucoup faire découvrir les forces de l’autre après une heure d’échanges.

J’ai toujours la même réaction, « mais nous ne nous connaissons pas, comment faire ? », je leur réponds « quels sont les premiers mots bienveillants qui vous viennent à l’esprit ? ».

Rarement, les personnes se trompent, c’est souvent une grande stupéfaction des participants, avec parfois « ah, je pensais avoir mis ma carapace ! ».

Alors, qu’attendons-nous pour apprendre
– A mieux nous connaître ?
– A mieux nous faire confiance ?

Qu’en pensez-vous ?
Avez-vous vécu des situations où c’était impossible ?
Avez-vous des exemples réussis ?

Série d'été : inventer sa vie

Bienvenu cher événement de la vie : l’art de l’acceptation pour inventer sa vie de rêve.

Voilà l’été ! Yess, euh, non, là, vu de mon bureau, il pleut et il fait gris.😉
Mais, ce sont les vacances quand même !😉
Chacun va prendre ses quartiers pour se ressourcer, partager des bons moments.

Mais, nous n’avons pas choisi cette option.🤔😁
Nous avons décidé d’acheter de retaper et d’agrandir une maison des années 30 et d’y emménager début septembre.
Nos grands sont dans une période de doutes professionnels donc financiers.
De mon côté :
J’ai décidé de finir l’écriture de mon premier tome de mon livre pour fin septembre, dernières corrections effectuées.
J’ai décidé de booster mon activité à la rentrée.
J’ai décidé d’enfin partager une première formation en ligne.

Mais, oups, que d’objectifs à mettre en place.😲🥵
Parfois, nous sommes dans les doutes, nous avons peur de ne pas y arriver, nous sommes fatigués, nous rentrons dans le stress.
Et, pourtant, tous ces projets sont prioritaires pour nous, ils ont un sens.

Notre force à tous les deux est de croire en nous, croire en la vie.💪

Mais comment faire ?

Nous accueillons et acceptons tout ce qui arrive et y puisons de la force.
Nous avons décliné des invitations car elles sont trop éloignées de notre chez nous.
C’était une action difficile mais pourtant nécessaire pour écouter notre besoin du moment.

Nous avons alors distingué ce sur quoi nous pouvions agir ou non, donc notre repos et nos dépenses.
Puis, nous avons accepté que nous n’étions pas tout puissants face à la vie.
Nous avons alors accueilli l’incertitude pour les garçons, le retard pris sur la maison, le temps qui passe.

Nous ne sommes pas rentrés dans le ressentiment, la colère. 🥵💪
Pour être sincère, bien sûr, nous avons eu ces pensées mais nous les avons acceptées et transformées en énergie.

L’acceptation n’est pas une résignation mais une mise en mouvement avec nos forces, nos compétences mais aussi avec nos limites.

Nous nous sommes posés.

Puis, nous avons donc priorisé les travaux dans la maison.
Nous avons créé un planning réalisable afin de se libérer de la pression.
Quant à moi, j’ai accepté de dépasser ma peur de l’imperfection pour mes formations.
J’ai accepté de réduire la taille de mon livre et de créer une collection.
J’ai accepté ma part de responsabilité dans ma réussite professionnelle.

Et bien, cette année sera différente, elle nous mènera à nos rêves.🤸‍♂️✨

« Se mettre en sécurité dans notre propre maison »
« Créer une maison en chanvre et réhabiliter une vieille bicoque. »
« Avoir enfin mon propre bureau. »
« Ecrire un livre pour transmettre »
« Amener des personnes à vivre une vie rêvée et être en accord avec soi-m’aime. »
« Accueillir l’abondance financière et vivre complètement de ma passion. »
« Voyager et interviewer des thérapeutes en France. »

Cet été, je vous livre une part de nous, une part des actions menées pour avancer dans ces rêves.
Les clés sont issus de mes 10 ans de pratique dans ma vie professionnelle et personnelle.
Demain, vous venez visiter les avancements des travaux.

Vous me suivez ?
A bientôt

Retour haut de page